Chhatrasagar  -  Campfire

Le luxe durable a de l’avenir en Inde

10 octobre 2015

Voyager tout en se recentrant sur l’essentiel, donner la part belle à la nature, à la production et à la culture locales, valoriser l’héritage d’une région ou d’un pays, c’est en ces termes que le luxe durable prend tout son sens.

Le "LUXE DURABLE" est une formule qui n'a vu le jour que récemment.

Au premier abord, les termes peuvent paraître antinomiques. Comment le luxe, souvent associé à l’abondance, l’excès, l’individualisme, peut-il être combiné au développement durable et s’accorder avec des valeurs morales, altruistes et environnementales ? Si l’on prend la peine d’aller au-delà des apparences, la combinaison des deux n’est pas si contradictoire et le concept de « luxe durable » se manifeste dans de multiples lieux à travers le monde, et particulièrement en Inde.

L’ALLIANCE NATURELLE ENTRE LE LUXE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Même si le luxe peut aisément être lié à l’ostentation, ses valeurs intrinsèques restent fortement liées aux notions de durabilité et respect de l’environnement. L’analyste marketing Jean-Noël Kapferer le définit d’ailleurs comme étant « par essence très proche des préoccupations du développement durable car il se nourrit de la rareté et du beau et a donc intérêt à les préserver. »
DES INITIATIVES DURABLES EN INDE
Le CGH Hearth incarne en Inde ce nouveau concept de luxe durable. Situé à Cochin, ce groupe a grandi entre les mains d’une même famille depuis sa création en 1954. Les frères Dominic sont des adeptes du tourisme par l’immersion. Les structures ont été pensées pour se fondre avec la nature et conçues dans un style local avec des matériaux traditionnels. L’héritage devient une ligne directrice. Jose Dominic redéfinit ainsi la notion de luxe associée à l’hôtellerie et au voyage : « Nous créons des expériences qui impliquent les clients tout en étant conscients et culturellement riches de l’environnement ». Voyager tout en étant responsables. Voyager et partager un luxe, celui que la nature nous offre.

Dans le même esprit, l’hôtel Chhatra Sagar au Rajasthan est une figure de proue du luxe durable. Sa philosophie repose également sur son héritage. Au 19ème siècle, le Maharajah de Jodhpur, conscient de la rareté de l’eau, a voulu créer un réservoir pour récolter l’eau de pluie. Le barrage a été achevé en 1890 et les terres arides sont devenues des terres agricoles. Le réservoir fut appelé Chhatra Sagar. Aujourd’hui, un campement de luxe, dirigé par l’arrière petit-fils de ce maharajah, se dresse sur cet emplacement. Produits locaux et bio, personnel local, consommation d’eau et d’énergie raisonnée, tout y est pensé selon le principe de durabilité.

Partir en Inde en faisant du luxe durable votre philosophie, c’est rendre votre voyage unique.

Ajoutez un commentaire

Article précédent
L’Inde à l’état sauvage

blog


Article suivant
Pourquoi choisir
une agence de voyage sur mesure
à destination de l’Inde ?

blog essai jodhpur

Retour